Autre extrait de mon autobiographie

Il est très important pour moi que vous me laissiez un commentaire,merci

Chapitre 9

Rencontre de mon futur mari…

Le soir, venait les voisins de quartier boire leur café et jouer au tiercé. Il y avait parfois des groupes de jeunes qui venaient faire la fête. Une ambiance bonne enfant, tranquille !

Un après-midi où il n’y avait pas un chat, j’ai eu cette idée un peu stupide de prendre le numéro d’une voyante dans le journal et de l’appeler juste comme ça, pour m’amuser ! Elle a commencé par me demander mon prénom, ma date de naissance et d’autres choses sans importance. Puis elle m’a parlé du futur, de choses futiles que je ne me rappelle même pas ! Mais j’ai retenu une phrase…moi qui rêvais de voyage !                      – -Vous rencontrerez une personne étrangère qui changera le cours de votre vie. 

Ce jour-là j’ai observais tous les clients qui rentrais, il y avait bien ce vieil homme espagnol, ah oui et celui-là il a une tête de portugais ! Et cette femme à l’accent prononcé ? Puis les jours ont passés et j’ai arrêté d’y penser…enfin pendant le travail…parce que dans mon lit le soir je rêvais toujours de voyage, je voulais travailler sur un bateau de croisière ou partir à Paris, voire la tour de Eiffel. Alors ce sera sûrement cette personne qui m’y emmènera…peut-être !     

Un soir, vers 22h00, deux hommes et une toute jeune femme sont rentrés et se sont assis au fond du restaurant. Je me suis approchée pour prendre la commande. J’ai d’abord regardé du côté droite de la table là où était assis le couple, ils m’ont commandés des cafés, puis je me suis tournée vers le jeune homme seul, son ami m’a dit qu’il ne parlait pas français et qu’il voulait un expresso.  

Au bar, préparant mes cafés, je me suis souvenue de la phrase de la voyante…un étranger…bizarre, en voilà deux d’un coup ! J’ai servi ma commande et suis repartie au bar. Plus tard quand ils m’ont demandé l’addition je me suis assise à côté de l’homme seul. Pas mal, c’est tout à fait mon genre, grand, musclé, yeux clairs, waouh !! Son ami m’a dit qu’il devait ramener sa copine chez elle mais qu’il pouvait venir me chercher après pour aller boire un verre ailleurs. Pourquoi pas j’ai répondu oui !

A la fermeture ils étaient là tous les deux à m’attendre. Et à ce moment je me suis dit que j’étais une imbécile en or ! Je me retrouvais seule avec deux hommes ! Prise au piège, je pouvais rentrer à nouveau à l’intérieur et appeler mon taxi ou entrer dans cette voiture…

Je suis montée dans la voiture la boule au ventre, j’avais une peur bleue et comme une idiote j’étais dans cette voiture !! Nous avons été dansés. Je suis restée accrochée aux bras de Manuel tout du long ! Je n’aimais pas la façon de me regarder et  de me parler de son ami Gabriel, il a déposé sa copine chez elle et me draguait ouvertement, quel con ! À la fermeture ont été de nouveau dans leur voiture et là je me suis rendu compte que je n’avais pas mes clefs pour rentrer, merde !

Publié par celi29

Ecrivaine débutante,j'aime lire, peindre, les animaux et la nature. J'ai besoin de vous pour critiquer mes écrits, que des critiques sincères,merci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :